Amicale Facel Vega
 
 

Automobiles Facel Vega

Facel Vega Logo




Facellia (1960 - 1963)











Afin d'élargir la clientèle qui ne pouvait accéder aux Facel Vega V8, Jean DANINOS décida dès 1957 de construire une plus petite Facel destinée aux sportifs désirant une voiture française pouvant s'aligner face aux Porsche 356 ou Alfa Romeo Giulietta. Destinée tout d'abord au marché français, les études de marchés montrèrent qu'un nombre d'environ 2.500 exemplaires au moins pourraient être vendus chaque années.



La petite Facel Vega fut mise à l'étude. Le problème de la motorisation se fit très vite sentir. Facel se vit refuser l'autorisation d'importer un moteur étranger par le Ministère de l'Industrie de l'époque. Jean DANINOS fit jouer ses excellentes relations nouées avec la société Pont-à-Mousson, qui fournissait déjà à Facel les boîtes de vitesses manuelles des grosses Facel Vega. Ils avaient étudiés en 1951 un moteur 6 cylindres double arbres pour leur propre compte. Ils purent facilement en extrapoler un 4 cylindres de 1600 cm3 répondant au cahier des charges de Jean DANINOS.



Pont-à-Mousson livrait les élements du moteur à Facel qui s'occupait du montage dans un atelier spécialisé dans son usine de Puteaux. Ce moteur était un 4 cylindres en ligne de 1646 cm3 développant 115 ch à 6400 tr/min, bloc en fonte et culasse double arbres en aluminium. La boîte de vitesse provenait également des fonderies Pont-à-Mousson.



La Facellia fut présentée à la presse en septembre 1959. D'une ligne très agréable et classique, elle atteignait les 180 km/h sans difficultés. La présentation et la finition étaient soignées et luxueuses, dans le même bon goût que les Facel V8. La voiture avait été présentée uniquement en version cabriolet 2 places et fut ensuite déclinée en coupé 2+2 et coupé 4 places.



Malheureusement, le moteur de la Facellia présenta une certaine fragilité et des bris moteurs vinrent gâcher la carrière de la voiture. Tous ces moteur furent pris en charge au titre de la garantie et ces opérations coûtèrent cher à Facel.



Suite aux problèmes rencontrés sur la première version du moteur, Facel sortit une nouvelle version, la Facellia F2, équipée d'un moteur revu par le Moteur Moderne pour accroître sa fiabilité. Par la même occassion, les phares doubles étaient remplacés par les Mégalux identiques à ceux de la Facel II, et le tableau de bord gagnait le revêtement en faux bois des Facel V8 au lieu du cuir.



Malgré ces améliorations, la réputation de la Facellia était ternie et la Facellia F2 ne parvint pas à convaincre la clientèle. Pendant ce temps, les moteurs déféctueux étaient remplacés en garantie, mettant à mal les finances de la société qui se retrouvait au bord de la faillite. Il fallait d'urgence réagir à la situation.




TYPE MOTEUR PUISSANCE DATE DE SORTIE COMMERCIALE PRODUCTION
FA 4 cyl. Pont-à-Mousson 1646 cm3 115 ch à 6400 tr/min mars 1960  
F2 4 cyl. Pont-à-Mousson 1646 cm3 115 ch à 6400 tr/min février 1961  
F2B 4 cyl. Pont-à-Mousson 1646 cm3 105 ch à 6000 tr/min septembre 1961 env. 1045



Les trois déclinaisons carrosserie de la Facellia

Cabriolet 2 places (616 exemplaires)

Coupé 2+2 (48 exemplaires)

Coupé 4 places (381 exemplaires)