Sortie Délégation Nord
Facel en'Or - 13-14 mai 2022



Plein soleil sur le Nord-Pas-de-Calais, et c’est non pas une, deux ou trois Facel, mais bien onze créations
de Jean Daninos qui se sont regroupées ce vendredi 13 au pied d’un des derniers clochers en tour charpentée , celui d’Eecke, érigé en 1661. 
Les plus éloignés avaient fait 350 km pour rallier le point de départ.

L’escapade proposée allait nous emmener, sur deux jours, des Monts de Flandre aux Deux Caps.
185 km de navigation sur les routes de l’Audomarois et du Littoral, avec deux visites étonnantes,
et la rencontre de très belles personnes animant ces lieux méconnus. 

Après un déjeuner typique, dans un estaminet flamand, une petite « mise en jambe » de quelques kilomètres
permet au groupe de rejoindre le Drieven Meulen de Steenvoorde, un des très beaux moulins de la région des Monts
de Flandre. Et les Facel de prendre la pose pour le challenge photo «Facel en’Or»,  j’adore. Clic-clac, c’est dans la boîte !

Allez, en route pour Esquelbecq. Les Facel franchissent le Mont Cassel en cortège. La FV3, les HK 500, la Facellia et ses cinq sœurs franco-suédoise Facel III ; la Facel 6 ferme la marche avec son moteur BMC so british. 

À Esquelbecq, c’est l’effervescence : les bénévoles de l’asso Sport Auto s’activent sous les yeux de Mr le Maire,
honoré de recevoir  un tel patrimoine roulant. La population a été prévenue par le FaceBook de la ville. Les amateurs sont là; chouette non ?
Un élu qui valorise son territoire en accueillant avec grand plaisir tout ce qui roule, c’est peut être moins rare qu’il n’y parait.
Bravo et merci Mr le maire. 

Bruno Dehondt est dans ce petit comité d’accueil. Il nous emmène dans son antre, aux «Gigottos Automates» où, depuis des années,
il crée des personnages animés par des moteurs d’essuie-glaces de 2cv, de machines à laver, d’aspirateurs ...
Ici un personnage nous distribue un prospectus, là une grand-mère se met à tricoter quand on lui parle  ...
des dizaines de tableaux vivants nous interpellent. 
L’ambiance carnavalesque est dans ces murs. Et c’est parti !!! Bruno met en route la cavalcade animée
et distribue chapeaux à plumes et baguettes de majorette aux visiteurs, conquis.
Quelle ambiance ! C’est le Nooord !  
Et comme tout finit par des histoires, le maître des lieux fait réciter à son renard la célèbre fable de Jean de La Fontaine.
Un corbeau perché sur son épaule embrasse soudain Janine. Le poète a choisi la plus bienveillante de nous tous
pour nous dire à sa manière au revoir « et surtout, continuez de rêver » .. avec son Jean à elle (hasard des prénoms) ,
qui l’emmène déjà vers la Facel III de leur rencontre en 1964 pour rejoindre le Château de Tilques. 

A mi-chemin, au « jeu du carton » qui requiert de savoir stopper (à l’aveugle, car le carton fait 30 cm de haut)
sa Facel au plus près, l’équipage des CHAUGNE passe devant les DEGAIE (3 cm) en réalisant la prouesse
de s’arrêter à 1 cm de l’obstacle. 
Wouahhh !!! 
Jean-François BOULOY, très concentré, réalise un dernier passage et vient avec ses 2 cm s’intercaler
sous les encouragements nourris. 
Tout le monde s’est pris au jeu, y compris les enfants du village de Merckeghem qui ont abandonné 
leur partie de foot pour profiter du spectacle.
Tonnerre d’applaudissements et petits cadeaux pour les trois lauréats. 

Exposition des voitures côté façade du château, traditionnelle photo de groupe. Un temps calme
nous apaisera avant la soirée de qualité autour d’un repas aux subtiles saveurs.

Après une nuit au calme, dans cet écrin historique, les facellistes s’activent au petit matin : les niveaux,
le pare-brise, le road-book. D’un coup, le son des V8 donne de la voix , pour ouvrir la voie
vers les Caps Blanc Nez et Gris Nez. Météo insolente, soleil radieux , lunettes fumées
et pour l’équipage THIRY : casquette et cheveux au vent dans leur Facel III cabriolet décapotée. 

Les Facel réparties dans deux cortèges avalent les 80 km de petites routes et de bord de mer sans forcer.
C’est une très belle balade avec de magnifiques paysages vallonnés.

La Sirène nous attend avec ses plateaux de fruits de mer , à déguster face aux côtes anglaise
que nous voyons depuis notre table. Quelle fraîcheur, et un service très pro.
David BOULOY (cousin de Jean-Francois) a repris l’affaire depuis peu, mais c’est rodé.
Service impeccable, timing respecté, tarif ajusté pour rentrer dans le budget. Magnifique moment !

L’esplanade privatisée a permis d’aligner les Facel dos à la mer avec un effet visuel d’unité
que les touristes et photographes apprécient. C’est simplement beau.

La dernière navigation nous conduit à Desvres pour remonter le temps « À la Belle Epoque » des faïenceries.
Denis DEBETTE, collectionneur et gardien du temple nous embarque dans un voyage qui balaiera plusieurs siècles.
Tout ce patrimoine artistique et industriel a été sauvé d’une destruction inéluctable
grâce à ce rachat de l’usine Fourmentraux opéré il y a 15 ans. Denis conserve plus de 60.000 moules
et des pièces de toute nature. Des raretés  historiques, pour chefs d’états, aux objets courants
qu’on a vus chez nos grands-parents, ou de promotion publicitaire, comme ce cendrier, cheminée du Fance par exemple ...  
   J’avoue avoir eu le vertige quand on est entrés dans cette cathédrale de rayonnages
   qui montent à 7 ou 8 mètres du sol et où les pièces sont entreposées. 
  Certains facellistes se souviennent du rallye de 1993 où avait été réalisée une Facellia en faïence.
   Denis nous montre les moules et chacun reçoit son exemplaire fait main issu d’une refabrication
   réalisée récemment pour notre Amicale.

 Les cadeaux entretiennent l’amitié n’est-ce-pas ?

  Et comme il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte, vers 18 heures, les équipages se préparent
  à rejoindre leurs bases de Lille, Arras, Amiens, Maubeuge, Flemalle (325 km), Fontainebleau (350 km) ... 
 Certaines Facel auront donc vaillamment fait près de 900 km en 2 jours.


Regroupement des « locaux » et Dîner à Mecquignies, la veille au soir



A Esquelbecq, Facel III venue de Flemalle, près de Liège



A Eecke




A DrievenMeulen




Concours photo « Facel en’Or, j’adore »






Devant l'Eglise d'Esquelbecq





À Esquelbecq, Bruno Dehondt nous présente  ses « Gigottos Automates » ...



Au Château de Tilques




Sur la route entre Tilques et Audinghen



Au Cap Gris Nez



Article dans News Classic Racing 



Article dans La Vie de l'Auto






  Organisation: Olivier Naveaux et Dominique Gonthier


Photos : Olvier Naveaux, Philippe Valton, Jean Marie Savreux